Exposition "Jeux et jouets de la libération"

Après les années éprouvantes de l'occupation, la Libération a inspiré de nombreux jeux et jouets destinés à la jeunesse française qui retrouvait une relative insouciance, même si ses jeux restaient marqués par la guerre : Jeep en bois, armes factices, puzzles reproduisant les avions et véhicules alliés, jeux de société opposant les différents belligérants.
Ces souvenirs issus des collections du musée de la Résistance bretonne sont très souvent inspirés par l'épopée de nos libérateurs et par les défilés de la Victoire. 
Pendant cette période, un "Jeu des petits chevaux"  de la Libération à découper sera donné gratuitement aux enfants.

-> A découvrir du samedi 15 septembre au vendredi 30 novembre 2018
au Musée de La Résistance Bretonne à St-Marcel.
-> Gratuit
Exposition jeux jouet liberation musee resistance

Août 2018

Journées du Patrimoine

A l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine, les 15 et 16 septembre, le musée vous offre l'entrée libre et gratuite au Musée de la Résistance Bretonne de 10h à 18h.

Programme

1- Témoignage exceptionnel d'Alexis Le Gall, jeune breton engagé à 17 ans dans la France Libre, suivie d'une séance de dédicace.

Accès à la conférence dans la limite des places disponibles.

Le 18 juin 1940, Alexis Le Gall et son frère, Jacques, sont parmi les rares Français à entendre le premier appel du général de Gaulle. Agés respectivement de 17 et 19 ans, ils prennent alors la résolution de rallier l'Angleterre avant que les troupes allemandes ne verrouillent les côtes bretonnes.
Ils parviennent à quitter Audierne le 19 à bord de l'Ar Zenith, le bateau "courrier" de l'Ile de Sein où ils se font une place parmi des militaires Français qui ont réquisitionné le bateau pour rallier les îles britanniques. C'est le début d'un long périple. Ils parviendront à Plymouth le 21 juin via l'île de Sein puis Ouessant, et seront parmi les tout premiers volontaires qui formeront l'embryon des Forces Françaises Libres.
Jacques choisira les FNFL. Commandant en second du sous-marin « Minerve », il sera même amené à la fin de la guerre à prendre le commandement du sous-marin "Doris" à l'âge de 25 ans. Quant à Alexis, il rejoindra la 1ère DFL et sera de tous les combats. Le Cameroun, El-Alamein, Tobrouk, la Tunisie, l'Italie, le débarquement de Provence puis la Campagne de France jusqu'en Alsace où il sera grièvement blessé en janvier 1945.
Alexis le Gall a rassemblé ses souvenirs dans un ouvrage publié en 2017 aux éditions Charles Hérissey intitulé "Les Clochards de la Gloire". Il s’agit d’un témoignage exceptionnel livré par un homme qui, au crépuscule de sa vie, évoque avec beaucoup de simplicité, d'humanité et de lucidité ces cinq années qui ont changé sa vie et sa perception du monde et des hommes.

Il interviendra samedi et dimanche à 15h à l'occasion d'une conférence suivie d'une séance de dédicace.

http://lesresistances.france3.fr/recherche/?q=gall

Conference-Journees-Patrimoine-Musee-Resistance Conference-Journees-Patrimoine-Musee-Resistance Les clochards de la gloire

 

2- Immersion au sein des maquis bretons à l'extérieur du musée (bivouac et ateliers animés par l'équipe de reconstitution de l'AFPSAS et de l'ARCN).

Lors des journées du patrimoine, les 15 et 16 septembre prochains, le comité reconstitution de l'AFPSAS vous proposera une immersion au sein des maquis bretons encadrés par les parachutistes SAS. Trois ateliers dynamiques, où le public découvrira l'histoire des parachutistes SAS, vous seront proposés dans les alentours du musée.

Affiche journées du patrimoine 2018 HQ

 

3- Documentaire "S’engager dans la Résistance" – Témoignages des combattants de Saint Marcel

Documentaire réalisé sous la direction de Jean-Claude Louarn, à partir de témoignages collectés auprès des acteurs de la bataille de Saint-Marcel.
Marcel Bergamasco, Roger Macé, ou Félix Rouault expliquent les raisons de 
leur engagement, la façon dont les choses se mettent en place à partir d’initiatives individuelles, de réunions de copains, avant de se structurer progressivement... les approximations, les aléas du hasard et de la chance, le danger omniprésent, les imprudences qui se terminent parfois par des drames. L’apprentissage souvent dangereux du maniement d’armes nouvelles comme la mitraillette Sten ou le fusil mitrailleur Bren, les risques liés à la
réception nocturne des parachutages de matériel tels que ceux qui se font sur l’étang de Ploërmel, la participation au rassemblement enthousiaste de Saint-Marcel et les efforts des parachutistes pour discipliner une troupe de volontaires trop souvent
insouciante et inconsciente des menaces que l’armée d’occupation et ses troupes aguerries fait peser sur le camp ...

Un travail de mémoire essentiel réalisé auprès des derniers témoins directs de ces évènements.
Ce sera aussi l’occasion pour les participants de signaler parmi leurs connaissances, famille ou amis, des personnes susceptibles d’accepter de recevoir l’équipe de reportage.

Samedi et dimanche autour de 17h.


Mai 2018

Nuit des Musées.

A l'occasion de la Nuit Européenne des Musées, venez découvrir ou redécouvrir l'histoire du plus grand maquis de Bretagne. Le musée de la Résistance Bretonne plonge les visiteurs dans la vie quotidienne sous l'occupation et rend hommage à ces femmes et ces hommes de l'ombre prêts à tous les sacrifices pour reconquérir la liberté perdue.

Au cours de la journée, 2 conférences seront proposées aux visiteurs :

- 14h30 - 16h : "Itinéraire d'un Déporté Résistant - Auguste Vigouroux, agent du réseau Alliance - De la prison Jacques Cartier de Rennes au camp de Neuengamme", par Bruno Vigouroux son fils.
- 16h30-18h : « Les opérations SAS dans le Morbihan jusqu'à la libération de Vannes (5 juin – 10 août 1944) » par le Lieutenant Colonel Jean-Christophe Dumont

Visite libre (durée 1h30-2h)

Entrée gratuite de 10h à 20h.

Nuit Musees Resistance Bretagne Malestroit


Avril 2018

Exposition "Désobéir pour sauver"

A découvrir jusqu'au 30 juin au musée 

Extrait de l'édito, écrit par Simone Veil...
" En ayant eu le courage de suivre leur conscience plutôt que les ordres de leur hiérarchie, ils nous rappellent que l'Histoire est constituée d'une longue chaîne de responsabilités, individuelles et collectives, et que chacun de nous en est un maillon précieux qui fait que l'Histoire chavire ou au contraire avance...Les Justes policiers et gendarmes l'ont fait avancer..."

 Affiche expo dsobir pour sauver


30 septembre 2017

Conférence "La compagnie FFI de Landivisiau, un cas d'école"

Conf Landivisiau FFI

Le samedi 30 septembre à 14h30, a lieu une conférence au Musée de La Résistance Bretonne : "La compagnie FFI de Landivisiau, un cas d'école" par le lieutenant-colonel (ORSEM) Guy Malbosc.

L'occasion d'en apprendre un peu plus sur ce cas exemplaire de ce que fut l'apport des Bretons à la libération de la Patrie, en parfaite coordination avec le commandement interalliés.

Accès libre pour la conférence. Accès au musée dans les conditions habituelles.


 Septembre 2017

Journées européennes du patrimoine

Le Musée de la Résistance Bretonne participe aux Journées Euopéennes du Patrimoine.

A cette occasion, des conférences thématiques seront proposées sur des thématiques comme l'opération "Panier de Cerises", l'engagement et la participation des civils dans la Résistance.

SAMEDI 16 septembre à 15h L'opération connue sous le nom de "Panier de Cerises".

"Panier de cerises" est une opération de renseignement menée par la gendarmerie du Morbihan. Il s'agit d'un relevé des fortifications côtières du Mur de l'Atlantique, établi par les gendarmes appartenant au réseau Action et Renseignement.
Cette conférence sera menée par un membre de l'Association des Amis du musée, Philippe Brunet.

DIMANCHE 17 septembre à 15h : L'engagement et la participation des civils dans la Résistance.

Cette journée sera dédié à la résistance locale et notamment la participation des civils du territoire. Nous aurons le plaisir d'accueillir comme intervenants : 
- Stéphanie Trouillard (journaliste à France 24) témoignera du parcours de son grand-oncle, André Gondet, résistant, natif de Bohal, tué le 12 juillet 1944 à Kerihuel en Plumelec avec les parachutistes SAS français.
- Jean-Claude Guil, auteur du livre Saint-Marcel dans la Tourmente et membre de l'Association des Amis du musée.

Entrée gratuite pour les visiteurs sur les 2 jours.

Le musée sera ouvert de 10h00 à 18h30.

Information complémentaire :

Le "Corbeau des Mers", voilier emblématique de l'épopée des marins de l'Ile de Sein qui ont rallié la France Libre, classé monument historique et partie intégrante des collections du musée de la Résistance bretonne, sera amarré dans le port de Vannes et présenté parmi d'autres bateaux d'intérêt patrimonial.

Journees patrimoine musee resistance bretagne malestroit


Juin 2017

Exposition "Le soulèvement National Slovaque et la participation des Résistants français à cette insurrection contre le nazisme".

Le Musée de la Résistance Bretonne vous invite à découvrir dans ses locaux cette exposition aimablement mise à disposition par l'Institut slovaque de Paris et préparée par le Musée du Soulèvement national slovaque de Banská Bystrica. Elle est à découvrir jusqu'au 26 octobre 2017.

Expo Soulevement slovaquie resistants francais 1

Expo Soulvement slovaquie resistants franais

Cette exposition a été inaugurée le 22 juin 2017 dans nos locaux. A cette occasion, nous avons eu l'honneur d'accueillir :

Commandant Tristan Leroy, conservateur du Musée de la Résistance Bretonne, M. Daniel Jurkovic, représentant de l'ambassadeur de Slovaquie, M. Roger Naël, résistant français ayant participer au soulèvement slovaque, M. Jean-Luc Bléher, Président de l'Oust à Brocéliande Communauté, M. Stanislav Micev, directeur du Musée national du soulèvement slovaque, M. Alain Soubigou, Maître de conférence à l'université de Sorbonne, Mme Marie-Hélène Herry, Conseillère communautaire de l’Oust à Brocéliande communauté, et M. Alain Launay, 2 ème Vice-président de l’Oust à Brocéliande communauté. (De gauche à droite, représentés sur la photo ci-dessous)

 Inauguration expo Soulevement slovaquie resistants français


Avril 2017

Conférence sur Les maquisards français dans le Soulèvement national slovaque, août-octobre 1944.

 

Cette conférence, menée par Alain Soubigou (Maître de conférences à la Sorbonne PARIS 1),
aura lieu le samedi 13 mai 2017 à 15h
au musée de la Résistance Bretonne à Saint-Marcel (56)

La conférence ouvrira une exposition dédiée au Soulèvement national slovaque, présentée au musée de la Résistance Bretonne jusqu’au 28 octobre 2017, 
et sera suivie par la projection du film documentaire Dure bataille de Dušan Hudec.

Documentaire Dure bataille insurrection slovaque

A l’automne 1944, le Soulèvement national slovaque a opposé la Wehrmacht et ses supplétifs de la garde Hlinka contre une armée 40 000 résistants anti-nazis. 
Parmi ceux-ci, un bataillon de 200 résistants français commandés par le capitaine Georges Barazer de Lannurien (1915-1988) Saint-Cyrien et breton natif de Roscoff, a farouchement lutté pendant deux mois dans le nord-est de la Slovaquie.

C’est à ces valeureux combattants que sont consacrés la conférence, le film et l’exposition proposés au musée de la Résistance Bretonne. 


Accès libre et gratuit à la conférence et à la projection - 
- Accès à l’exposition temporaire selon les conditions tarifaires habituelles- 

Par l’Institut slovaque de Paris et l’Oust à Brocéliande Communauté / Musée de la Résistance bretonne de Saint-Marcel.